Aller au contenu

Du mariage et de la concupiscence

Réf.: BdP_198

Livre numérique au format epub

Disponibilité: Disponible Hors stock
Prix promo 0,00 € Prix normal 2,00 €

Du mariage et de la concupiscence est un livre « trompeur » de saint Augustin. Car certes, il traite du mariage, mais surtout de la grâce et du péché. A l’occasion de deux livres écrits au comte Valère, saint Augustin réfute les théorie des pélagiens sur la grâce, en particulier autour du mariage.

Les pélagiens ne croient pas en la nécessité de la grâce, et pensent que par sa seule liberté, l’homme peut faire le bien. Ils ne croient pas au péché originel, et remettent en cause certains idées sur le mariage :

  • Si le mariage est une chose sainte, l’homme et la femme peuvent-ils s’abstenir de l’acte matrimonial ?
  • Si le mariage est une chose sainte, pourquoi il y a-t-il la concupiscence ?
  • Si le mariage est une chose sainte, comment l’enfant, fruit du mariage, peut-il naître avec le péché originel ?

Pour réfuter les erreurs du pélagianisme sur la grâce et le péché, saint Augustin parle de la bonté et de la beauté du mariage, en particulier dans le premier livre. Où l’on voit d’ailleurs que l’enseignement de l’Église sur le mariage n’est pas apparu avec Humanae Vitae.

Le second livre, plus petit que le premier, est également plus théorique. Saint Augustin a appris que le Comte Valère avait reçu de Julien, évêque pélagien, un livre qui espérait réfuter le précédent ouvrage d’Augustin. Valère a transmis partiellement ce livre à l’évêque d’Hippone, qui réfute les idées qui y sont contenues.

« Du mariage et de la concupiscence » fait partie des livres qui exposent les notions fondamentales sur le mariage, présentées par la science pastorale de saint Augustin.

  • ISBN : 978-2-36878-195-1
  • Aperçu en ligne : Extrait ↗
  • Au cas où vous préféreriez acheter ce livre chez un autre libraire, vous pouvez le trouver ici :

saint Augustin

saint Augustin

Qui ne connaît saint Augustin, évêque d’Hippone ? L’histoire pleine de rebondissements de ce jeune homme est célèbre, d’autant plus qu’il l’ raconte lui-même dans son livre auto-biographique « Les Confessions »

Fils d’une chrétienne qui deviendra sainte Monique et d’un païen Patrice, Augustin s’amuse dans la jeunesse, tout en cherchant « la Vérité », sur Dieu et sur le monde. Il abandonne assez rapidement l’éducation de sa mère, et part enseigner la rhétorique à Carthage, où il se lie avec une jeune femme, dont il aura un fils.

Il est très proche des Manichéens, dont il embrasse la foi, et devient l’un des principaux orateurs. Et c’est à ce titre qu’il part d’abord à Rome puis à Milan, où il est...

Plus d'informations sur saint Augustin

Quelques livres disponibles aux Éditions Blanche de Peuterey, sur le même thème :

  • de bono conjugali

    De bono conjugali

  • Humanae Vitae

    Humanae Vitae

  • Familiaris Consortio

    Familiaris Consortio