Aller au contenu

De bono conjugali

Réf.: bdp_121

Livre numérique au format epub

Disponibilité: Disponible Hors stock
Prix promo 0,00 € Prix normal 2,00 €

De bono conjugali, ou "De ce qui est bien dans le mariage", "De ce qui est bon dans le mariage", ou encore "De ce qui fait que le mariage est bon".

Daté de l'an 401, cet écrit reste une référence pour l'enseignement de l'Eglise sur la vie matrimoniale. Une étude morale sur la bonté du mariage dont saint Augustin se fait le défenseur.

Avec son style précis, l'évêque d'Hippone montre aux détracteurs de son temps que le mariage est bon. Il en profite pour rappeler ses finalités (la génération des enfants et la fidélité entre époux), et il détaille la moralité des actes matrimoniaux.

L'Eglise s'est souvent appuyée sur cette étude de saint Augustin, et Pie XI l'utilisera en abondance pour son encyclique "Casti Connubii".

  • ISBN : 978-2-36878-099-2
  • Aperçu en ligne : Extrait ↗
  • Au cas où vous préféreriez acheter ce livre chez un autre libraire, vous pouvez le trouver ici :

    Disponible au format Kindle : Chez Amazon ↗
  • Disponible sur l'Apple Store : Apple Store ↗
saint Augustin

saint Augustin

Qui ne connaît saint Augustin, évêque d’Hippone ? L’histoire pleine de rebondissements de ce jeune homme est célèbre, d’autant plus qu’il l’ raconte lui-même dans son livre auto-biographique « Les Confessions »

Fils d’une chrétienne qui deviendra sainte Monique et d’un païen Patrice, Augustin s’amuse dans la jeunesse, tout en cherchant « la Vérité », sur Dieu et sur le monde. Il abandonne assez rapidement l’éducation de sa mère, et part enseigner la rhétorique à Carthage, où il se lie avec une jeune femme, dont il aura un fils.

Il est très proche des Manichéens, dont il embrasse la foi, et devient l’un des principaux orateurs. Et c’est à ce titre qu’il part d’abord à Rome puis à Milan, où il est...

Plus d'informations sur saint Augustin

Quelques livres disponibles aux Éditions Blanche de Peuterey, sur le même thème :

  • Casti Connibii

    Casti Connubii

  • Divini illius magistri

    Divini illius magistri