Aller au contenu

Mourir à Neckarelz

Réf.: bdp_123

Livre numérique au format epub

Disponibilité: Disponible Hors stock
Prix promo 0,00 € Prix normal 3,00 €

Ce livre existe au format papier

7.00 €

Le Journal de Victor Tiollier est publié en 2015 à l’initiative de sa famille, afin d’honorer la mémoire de Victor et de transmettre à la postérité un témoignage assez rare, sous le titre "Mourir à Neckarelz"

Victor Tiollier est un jeune résistant qui est arrêté par la Gestapo à Lyon en mai 1944. Après quelques semaines d’interrogatoire à la prison de Montluc, il est envoyé à Compiègne et monte dans ce que l’on appellera le « Train de la mort », qui reliera Compiègne à Daschau.

Il commence alors à consigner par écrit, dans un petit carnet, ce qui sera le Journal de Victor Tiollier, récit presque quotidien de sa vie en détention.

En soit, ce récit aurait déjà été très intéressant. Mais Victor Tiollier avait passé quelques années de discernement au séminaire, et même s’il avait décidé de le quitter, il gardait une profonde vie intérieure. Dans son carnet, il écrit également quelques réflexions spirituelles et de sa vie de prière dans le camp de Neckarelz, où il a finalement été interné.

Victor Tiollier mourra en février 1945, à l’âge de 24 ans. Ses compagnons réussiront à récupérer son journal et à le faire parvenir à la famille, après la fin de la guerre.

Pour préserver ce journal, ses cousins et cousines l’ont d’abord retranscrit, puis ont décidé de le publier sous forme d’un livre. Le journal de Victor Tiollier est désormais visible au Musée de la Résistance et de la Déportation à Lyon, tandis qu'il est publié sur ce site.

Le livre "Mourir à Neckarelz" reprend donc le texte du Journal de Victor Tiolier, accompagné d'une introduction écrite par l'un de ses cousins.

On peut découvrir plus d'information sur la vie de Victor Tiolier et sur son journal dans le site qui lui est consacré : Victor Tiollier.

  • ISBN : 978-2-36878-100-5
  • Aperçu en ligne : Extrait ↗
  • Au cas où vous préféreriez acheter ce livre chez un autre libraire, vous pouvez le trouver ici :

Certains articles permettent de découvrir ce livre :

Victor Tiollier

Victor Tiollier

Né à Cruet (Savoie), le 29 janvier 1921, Victor Tiollier est mort du typhus, à 24 ans, le 26 février 1945, au camp de Neckarelz, dans la vallée allemande du Neckar.

Après des études secondaires au collège de La Villette, près de Chambéry, Victor était entré au Grand séminaire de cette ville. En 1943 il en était sorti pour une période de discernement, et avait entrepris des études de droit à Lyon.

Il avait été arrêté à Lyon, le 20 mai 1944, alors qu’il venait relever une boîte aux lettres pour le compte du réseau de Résistance Gallia.

Victor n’avait travaillé comme agent que pendant quelques...

Plus d'informations sur Victor Tiollier

Quelques livres disponibles aux Éditions Blanche de Peuterey, sur le même thème :

  • Mourir à Neckarelz (version imprimée)

    Mourir à Neckarelz (papier)

  • Le bal après la tempête

    Le bal après la tempête

  • Souvenirs d’un sibérien. Extraits des mémoires de Rufin Piotrowski

    Souvenirs d’un sibérien. Extraits des mémoires de Rufin Piotrowski