Aller au contenu

Mourir à Neckarelz (papier)

Réf.: papier_bdp_001

Livre papier

Disponibilité: Disponible Hors stock
Prix promo 0,00 € Prix normal 8,00 €

Ce livre existe au format epub

3.00 €

Version papier du livre Mourir à Neckarelz. Le livre est imprimé à la demande.

Le journal de Victor Tiolliez, résistant, arêté par la Gestapo à Lyon, puis déporté depuis Compiègne par le "Train de la mort" jusqu'à Daschau puis Neckarelz, un camp de concentration où il trouvera la mort en février 1945, quelques mois avant la libération.

Le Journal de Victor, noté au crayon sur deux petits carnets, a été récupéré par ses compatriotes du camp de concentration, pour être rendu à la famille après la guerre.

Victor était une âme généreuse, ancien séminariste. Il s'était engagé dans la résistance par patriotisme.

Le journal de ce prisonnier de camp de concentration est un exemplaire rare, un témoignage exculsif de la vie quotidienne dans les camps. On voit également la capacité de ce jeune homme à maintenir une vie spirituelle et fraternelle dans des situations très difficiles.

 

 

  • ISBN : 978-2-36878-096-1
  • Aperçu en ligne : Extrait ↗
  • Format : 148 x 210
  • Nombre de pages : 48
  • Poids : 75 g
Victor Tiollier

Victor Tiollier

Né à Cruet (Savoie), le 29 janvier 1921, Victor Tiollier est mort du typhus, à 24 ans, le 26 février 1945, au camp de Neckarelz, dans la vallée allemande du Neckar.

Après des études secondaires au collège de La Villette, près de Chambéry, Victor était entré au Grand séminaire de cette ville. En 1943 il en était sorti pour une période de discernement, et avait entrepris des études de droit à Lyon.

Il avait été arrêté à Lyon, le 20 mai 1944, alors qu’il venait relever une boîte aux lettres pour le compte du réseau de Résistance Gallia.

Victor n’avait travaillé comme agent que pendant quelques...

Plus d'informations sur Victor Tiollier

Quelques livres disponibles aux Éditions Blanche de Peuterey, sur le même thème :

  • Mourir à Neckarelz

    Mourir à Neckarelz