Aller au contenu

Nos livres avec le mot-clé Guerre

Guynemer, l'As des As

Guynemer, l'As des As
Toute personne française un tant soit peu passionnée par l’aviation a vraisemblablement entendu parler de Guynemer. Héros de l’aviation française pendant la première guerre mondiale, Guynemer représente à la fois l’insouciance, la jeunesse, le patriotisme, le sacrifice, et une certaine humilité face au succès. A l’approche du 100ème anniversaire de l’Armistice de la Guerre 14-18, nous souhaitons proposer à nos lecteurs quelques ouvrages sur cette période, essentiellement dans un but historique, pour comprendre et approfondir l’ambiance de l’époque. La collection « Patrie », de laquelle est tirée ce fascicule sur Guynemer, se voulait une production patriotique pour maintenir le moral de l’arrière. Parmi tous les numéros disponibles, nous avons choisi celui consacré à Guynemer,...

Prix : 2,00 €

Voir le livre : Guynemer, l'As des As

Mémoires du Maréchal Galliéni

mémoires du maréchal Galliéni
Nous sommes au commencement de la guerre 14-18. L’ordre de mobilisation générale a été donné en France début août, et trois semaines plus tard, les forces allemandes sont aux portes de Paris. Joffre est commandant en chef des forces françaises, et le Général Galliéni est nommé gouverneur militaire de Paris le 26 août 14. En toute logique, Galliéni était à la retraite depuis le mois d’avril. Très rapidement, il constate que la défense de la capitale a été gravement négligée : rien n’est prêt pour faire face à un assaut ou un siège de la part des allemands. Le gouvernement quitte la capitale. Commence alors pour Galliéni une véritable course-poursuite. Il avance à marche forcée, réclame des troupes, réorganise l’État Major,...

Prix : 2,00 €

Voir le livre : Mémoires du Maréchal Galliéni

Mourir à Neckarelz (papier)

Mourir à Neckarelz (version imprimée)
Version papier du livre Mourir à Neckarelz . Le livre est imprimé à la demande. Le journal de Victor Tiolliez, résistant, arêté par la Gestapo à Lyon, puis déporté depuis Compiègne par le "Train de la mort" jusqu'à Daschau puis Neckarelz, un camp de concentration où il trouvera la mort en février 1945, quelques mois avant la libération. Le Journal de Victor, noté au crayon sur deux petits carnets, a été récupéré par ses compatriotes du camp de concentration, pour être rendu à la famille après la guerre. Victor était une âme généreuse, ancien séminariste. Il s'était engagé dans la résistance par patriotisme. Le journal de ce prisonnier de camp de concentration est un exemplaire rare, un témoignage exculsif de la vie quotidienne dans les camps. On voit...

Prix : 8,00 €

Voir le livre : Mourir à Neckarelz (papier)