Aller au contenu

L'échelle sainte

Réf.: bdp_170

Livre numérique au format epub

Disponibilité: Disponible Hors stock
Prix promo 0,00 € Prix normal 4,00 €

Ce livre existe au format papier

20.00 €

« Méthode ascétique pour aller au ciel » : voici comment l’on pourrait résumer L'échelle sainte, un livre construit sur le modèle d’une échelle. L’auteur nous propose 30 marches à gravir, qui l’une après l’autre vont nous élever vers le sommet, le Christ.

L'échelle sainte s’adresse en premier lieu aux moines, en particulier ceux de l’époque (6ème – 7ème siècle). Saint Jean Climaque a vécu 20 ans au désert, et il nous transmet son expérience. Des conseils parfois exigeants, tout particulièrement en ce qui concerne l’obéissance.

Mais tout solitaire qu’il était, saint Jean Climaque recevait des laïcs, des prêtres, qui venaient l’interroger et lui demander des conseils. Et c’est tout logiquement que l’on retrouve dans l’Echelle sainte des sujets universels et donc contemporains : la douceur, la médisance, la colère, la gourmandise, la chasteté, la pauvreté, l’orgueil, la vaine gloire.

L’auteur conclut avec trois chapitres sur la prière, la paix de l’âme, et les trois vertus théologales que sont la foi, l'espérance et la charité.

L'échelle sainte a été et reste un grand classique de la littérature chrétienne orthodoxe, et l’on est frappé par son actualité.

L’échelle de Jacob est un épisode de la vie du patriarche : dans un songe, Jacob voit une échelle au sommet de laquelle se tient Dieu. Il suffit de gravir l’échelle pour aller au Ciel.

Sur la même image, saint Jean Climaque a écrit un livre, composé de 30 chapitres, les 30 marches d’une échelle. Il « suffit » de gravir les échelon pour atteindre le Paradis.

Saint Jean Climaque s’adresse en particulier aux moines de son époque, à qui il compte livrer son expérience et ses conseils :

5. Or j’appelle « impie » celui qui, bien que d’une nature mortelle et ayant reçu l’intelligence, évite et fuit Dieu qui est pourtant sa vie ; qui enfin ne s’occupe pas plus de son Créateur que s’il n’existait pas. L’insensé ! Il dit dans son cœur : « Il n’y a aucun Dieu ! » (Ps 13.1)
6. J’appelle « méchant » celui qui corrompt et obscurcit la loi de Dieu, en l’interprétant selon son propre esprit, et qui, tout en suivant son opinion erronée, et même quelquefois hérétique, préfère son autorité à celle de Dieu, ses lumières à celles de l’Esprit Saint.
7. J’appelle « chrétien » le fidèle qui, selon ses forces, tâche dans ses paroles, dans ses actions et dans toute sa conduite, de marcher sous les étendards de Jésus Christ, et qui, par une foi pure, sincère et ardente, par une vie sainte, et par une charité enflammée, est tout dévoué à la très sainte Trinité.
8. J’appelle « ami de Dieu » celui qui use selon les règles de la justice et de la tempérance, des choses qu’il a reçues de Dieu dans l’ordre de la nature, et qui ne néglige aucune des bonnes œuvres qu’il peut faire.
9. J’appelle « homme chaste » celui qui, au milieu des tentations, des pièges et des agitations, prend de si sages précautions, qu’il retrace dans sa conduite les mœurs de ceux qui sont hors de tout danger.
10. J’appelle « moine » l’homme qui, dans un corps terrestre et corrompu, tâche, comme s’il était libre de son corps, d’imiter l’état et la vie des intelligences célestes.
11. J’appelle « moine » l’homme qui, dans tous les temps, dans tous les lieux et dans toutes les choses, suit exactement la loi du Seigneur, et se conforme parfaitement à sa sainte volonté.
12. J’appelle « moine » l’homme qui, faisant violence à la nature, ne cesse de veiller sur ses sens, et dompte ses appétits déréglés.
13. J’appelle « moine » l’homme, qui conserve son corps dans la sainteté, sa langue dans la pureté, et qui orne son esprit des lumières du Saint Esprit.
14. J’appelle « moine » l’homme qui, jour et nuit, déteste et pleure ses péchés, et ne perd pas de vue la pensée salutaire de la mort.
15. Et par « renoncement au monde », j’entends la haine qu’on porte à tout ce que les mondains aiment et louent, et l’abandon volontaire des biens caducs et périssables, dans le désir et l’espérance d’obtenir et de posséder les biens surnaturels.

Thèmes importants

Parmi les thèmes importants développés dans l’Echelle sainte, on trouve :

La condition de tout homme

-    le dépouillement
-    l’obéissance
-    le fait de pleurer et regretter ses péchés.

La lutte que tout homme doit mener contre les démons



-    La lutte intérieure, que saint Jean Climaque appelle « lutte contre les démons »
-    La lutte contre les péchés capitaux ou classiques gourmandise, acédie, chasteté, avarice, orgueil

La joie et la paix au fur et à mesure que l’on gravit l’échelle



-    Enfin une vision positive de l’humilité, la douceur, la prière, la paix de l’âme, et les trois vertus cardinales que sont la foi, l’espérance et la charité

Détail des thèmes de l’échelle sainte


(Il n’y en a que 29, car le premier chapitre est une sorte d’introduction à l’ouvrage)

1.    De la nécessité de se dépouiller des affections et des soins pour les choses de ce monde.
2.    De la fuite du monde.
3.    De la bienheureuse et toujours louable obéissance.
4.    De la véritable et sincère pénitence.
5.    De la pensée de la mort
6.    De la tristesse qui produit la joie.
7.    De la douceur, qui triomphe de la colère.
8.    Du ressentiment.
9.    De la médisance.
10.    Du bavardage et du silence
11.    Du mensonge.
12.    De l’ennui ou acédie.
13.    De la gourmandise, qui, tout impitoyable qu’elle soit, plaît à tout le monde.
14.    De la chasteté incorruptible que des hommes corruptibles par leur nature acquièrent par des travaux et des sueurs.
15.    De l’avarice et de la pauvreté
16.    De l’insensibilité de l’âme, ou de l’endurcissement du cœur, qui est la mort de l’âme avant celle du corps.
17.    Du sommeil, de la prière, et du chant public des psaumes.
18.    Des veilles du corps, de la manière dont elles produisent les veilles de l’esprit, et de la manière dont il faut les pratiquer.
19.    De la timidité puérile.
20.    De la vaine gloire, si variée dans ses formes.
21.    Du fol orgueil.
22.    Des inexplicables pensées de blasphème.
23.    De la douceur, de la simplicité et de l’innocence, vertus qui ne viennent pas de la nature, mais s’acquièrent par les travaux ; et de la méchanceté, qui est l’ennemie irréconciliable des vertus.
24.    De l’humilité, qui donne la mort à toutes les passions.
25.    Du discernement dans les pensées, les vices et les vertus.
26.    Du repos sacré du corps et de l’âme, ou de la vie érémitique et solitaire
27.    De la prière, sainte et féconde source de vertus ; du recueillement de l’esprit et du repos du corps qui lui sont nécessaires.
28.    Du ciel terrestre, c’est-à-dire de la paix de l’âme, qui la rend semblable à Dieu en la perfectionnant et en lui procurant la résurrection avant la résurrection générale.
29.    De la réunion des trois vertus théologales, la foi, l’espérance et la charité.

  • ISBN : 978-2-36878-151-7
  • Aperçu en ligne : Extrait ↗
  • Au cas où vous préféreriez acheter ce livre chez un autre libraire, vous pouvez le trouver ici :

    Disponible au format Kindle : Chez Amazon ↗
  • Disponible sur l'Apple Store : Apple Store ↗

Certains articles permettent de découvrir ce livre :

saint Jean Climaque

Saint Jean Climaque

<h2>Biogaphie de saint Jean Climaque</h2>

Au 6e siècle, de nombreux moines vivent sur le mont Sinaï, dans des monastères et des grottes, suivant la règle de saint Basile et la législation de Justinien. Parmi eux, le moine Jean, surnommé « Climaque » ou « Le Scolastique », brille de sa propre lumière.

Nous disposons de très peu d'informations sur la vie de Jean, qui était abbé du monastère de Sainte-Catherine du Mont Sinaï (fondé par Justinien) à la fin du VIe siècle et au début du VIIe siècle. La source d'information la plus précieuse est la brève biographie écrite par le moine Daniel du monastère de Raitu.

Bien que Daniel affirme ne pas savoir avec certitude où il est né et a grandi, certains prétendent qu'il est né et a grandi...

Plus d'informations sur Saint Jean Climaque

Quelques livres disponibles aux Éditions Blanche de Peuterey, sur le même thème :

  • Règle - saint Benoit

    Règle

  • vita consecrata

    Vita Consecrata

  • vie de saint Antoine

    Vie de saint Antoine