Les Editions Blanche de Peuterey

logo Editions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques (ebooks) et de livres papiers.

Je cherche un livre ou un auteur

Des textes pour le Dimanche de la Parole

Des textes pour le Dimanche de la Parole

Vous êtes ici : Accueil boutique / Thèmes / Des textes pour le Dimanche de la Parole

Quelques textes et quelques livres que nous éditons et qui peuvent être utiles pour célébrer le Dimanche de la Parole, 3ème dimanche du Temps ordinaire.

Par le Motu Proprio « Aperuit illis » (« Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures ») le Pape François a instauré le 3ème dimanche du Temps Ordinaire « Dimanche de la Parole ».

Une journée de solennité pour célébrer, réfléchir et proclamer la Parole de Dieu, comme le Pape l’indique dans son document :

J’établis donc que le IIIe Dimanche du Temps Ordinaire soit consacré à la célébration, à la réflexion et à la proclamation de la Parole de Dieu. Ce dimanche de la Parole de Dieu viendra ainsi se situer à un moment opportun de cette période de l’année, où nous sommes invités à renforcer les liens avec la communauté juive et à prier pour l’unité des chrétiens. Il ne s’agit pas d’une simple coïncidence temporelle : célébrer le Dimanche de la Parole de Dieu exprime une valeur œcuménique, parce que l’Écriture Sainte indique à ceux qui se mettent à l’écoute le chemin à suivre pour parvenir à une unité authentique et solide.

Il nous a semblé intéressant de regrouper dans cet article les différents livres que nous proposons pour être nous aussi en mesure de réfléchir à la Parole de Dieu et de la célébrer.

La Bible

Cela semble logique, le premier livre auquel nous pensons pour le dimanche de la parole est la Bible. A ce sujet, le Pape propose même que

De la même manière, les prêtres en paroisse pourront trouver la forme la plus adéquate pour la remise de la Bible, ou de l’un de ses livres, à toute l’assemblée, afin de faire ressortir l’importance d’en continuer la lecture dans sa vie quotidienne, de l’approfondir et de prier avec la Sainte Écriture, se référant de manière particulière à la Lectio Divina.

Nous proposons sur notre site la Bible Crampon, car elle est libre de droit, mais il existe d’autres éditions de la Bible, parmi lesquelles :

La Bible de Jérusalem (Traduction de l’École Biblique de Jérusalem)

La Bible (Traduction Officielle de la Liturgie)

Les textes de la Bible sont également disponibles sur le site de l’AELF

 

La Constitution dogmatique Dei Verbum

L’un des documents les plus importants du Concile Vatican II est la constitution dogmatique Dei Verbum. Constitution importante non par sa longueur, mais parce qu’elle a été qualifiée de dogmatique : les Père Synodaux y ont vu un élément déterminant pour la foi catholique.

Le document parle de la Révélation, de Dieu qui se révèle, d’abord par les prophètes et autres intermédiaires humains, puis Dieu qui nous parle lui-même directement en la personne de son Verbe, la Parole de Dieu qui s’incarne. Le document nous explique que la religion chrétienne n’est pas une religion du livre, mais d’abord une rencontre avec une personne qui nous parle, et dont la parole a été conservée en partie dans les livres sacrés.

La Constitution Dogmatique Dei Verbum rappelle l’importance de l’Ancien Testament, très souvent mal connu, alors qu’il est le fondement de la venue du Christ.

Dei Verbum termine par une exhortation à connaître et à approfondir la Parole de Dieu, pour tout fidèle :

C’est pourquoi tous les clercs, en premier lieu les prêtres du Christ, et tous ceux qui s’adonnent légitimement, comme diacres ou catéchistes, au ministère de la parole, doivent, par une lecture sacrée assidue et par une étude approfondie, s’attacher aux Écritures, de peur que l’un d’eux ne devienne « un vain prédicateur de la Parole de Dieu au-dehors, lui qui ne l’écouterait pas au-dedans de lui », alors qu’il doit faire part aux fidèles qui lui sont confiés, spécialement au cours de la sainte liturgie, des richesses sans mesure de la parole divine. De même le saint Concile exhorte de façon insistante et spéciale tous les fidèles du Christ, et notamment les membres des ordres religieux, à acquérir, par la lecture fréquente des divines Écritures, « la science éminente de Jésus Christ »

 

Catéchèses sur les Psaumes.

Nous proposons également un recueil de catéchèses sur les Psaumes. Ces catéchèses ont été entreprises par Jean-Paul II, presque tous les mercredis matin de mars 2001 jusqu’à sa mort en 2005. Elles ont été ensuite continuées par Benoît XVI. Jean-Paul II voulait par là promouvoir « la Liturgie des Heures comme prière de tout le Peuple de Dieu ».

Est-il utile d’avoir un commentaire des psaumes ? Il nous semble que la réponse est « oui, un commentaire des psaumes est utile », car ces textes, magnifiques, peuvent être un peu difficiles à saisir, si l’on ne connaît pas le contexte ou les circonstances dans lesquels ils ont été écrits.

Par exemple, à propos du Psaume 10, Jean-Paul II écrit :

Nous poursuivons notre réflexion sur les textes des Psaumes, qui constituent l’élément substantiel de la Liturgie des Vêpres. Le Psaume que nous venons de faire retentir dans nos cœurs est le Psaume 10, une brève prière de confiance qui, dans l’original hébreu, est rythmée par le saint nom divin, Adonaj, le Seigneur. Ce nom retentit en ouverture (cf. v. 1), se trouve trois fois au milieu du Psaume (cf. vv. 4-5) et revient à la fin (cf. v. 7).

La tonalité spirituelle du chant tout entier est bien exprimée dans le verset de conclusion : « Yahvé est juste, il aime la justice ». C’est le fondement de toute confiance et la source de toute espérance, au jour de l’obscurité et de l’épreuve. Dieu n’est pas indifférent à l’égard du bien et du mal, c’est un Dieu bon et non un destin obscur, indéchiffrable et mystérieux.

Verbum Domini

Très certainement un texte fondamental pour ce Dimanche de la Parole, l’exhortation apostolique post-synodale Verbum Domini consacrée à la Parole de Dieu. Comprendre le rôle de la Parole de Dieu dans la vie des hommes, de ce Dieu qui leur parle et à qui ils peuvent parler, encourager les fidèles à méditer la Parole de Dieu, à en faire un fondement de leur vie de prière, également pour que l’on n’oublie pas que Dieu a parlé : « À bien des reprises et de bien des manières, Dieu, dans le passé, a parlé à nos pères par les prophètes ; mais à la fin, en ces jours où nous sommes, il nous a parlé par son Fils qu’il a établi héritier de toutes choses et par qui il a créé les mondes. » (He 1, 1-2)

C’est pourquoi le Pape Benoît XVI appuie son exhortation apostolique sur les premiers versets de l’Évangile selon saint Jean :

« Au commencement était le Verbe, (la Parole) et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu. (…) Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous » (Jn 1)

Le texte du Pape Benoît XVI est emprunt d’une dimension pastorale indéniable, qui met à la portée de tous la compréhension de la Parole de Dieu. Sans être exhaustif, le pape revient sur les fondements (Dieu qui nous parle et à qui nous parlons) il explique le rôle de la liturgie dans la relation avec Dieu, et il termine par une troisième partie consacrée à la Parole de Dieu dans le monde, dans laquelle il souligne le lien entre la parole de Dieu et la culture, ou encore le rôle de la parole de Dieu dans le dialogue inter-religieux, en particulier avec la religions juive, avec qui nous partageons le texte de l’Ancien Testament.

Pour aller plus loin

Le Pape institue le Dimanche de la parole

 

Ces nouvelles vous intéressent ?

Abonnez-vous à notre newsletter !

Dans un strict respect du RGPD, votre adresse électronique ne sera utilisée que pour vous envoyer, environ une fois par mois, une lettre d'information électronique sur les nouveaux livres édités aux Editions Blanche de Peuterey, les articles publiés, les fiches de lectures proposées sur le blog