Aller au contenu

Sermons sur le Saint-Esprit

Réf.: bdp_180

Livre numérique au format epub

Disponibilité: Disponible Hors stock
Prix promo 0,00 € Prix normal 3,00 €

Quelques sermons de saint Jean d’Avila ont été recueillis, à partir des notes qu’il avait prises pour les préparer. C’est le cas des « Sermons sur le Saint-Esprit » : cinq sermons tous prononcés en la fête de la Pentecôte.

En bon prédicateur qu’il était, le texte, tout en étant très lisible et ellaboré (ce ne sont pas de simples notes), est en même temps très vivant : saint Jean d’Avila interpelle l’auditeur, le fait parler, lui répond. Ce ne sont pas des enseignements théoriques sur le Saint Esprit, mais bien des homélies, où l’art oratoire est tout aussi important que le fond pour faire passer des idées.

L’idée principale développée par saint Jean d’Avila dans ses sermons sur le Saint Esprit est que la 3ème personne de la Trinité est essentiellement le consolateur. A nous de prendre conscience que nous avons besoin de lui en reconnaissant que nous sommes pécheurs. Plus nous aurons conscience de notre néant, plus nous appellerons l’Esprit Saint qui viendra nous consoler.

Cinq sermons sur le Saint-Esprit

Les cinq sermons sur l’Esprit Saint ont les titres suivants :

  • Dans l’attente de l’Hôte divin.
  • Celui qui n’a pas l’Esprit du Christ n’appartient pas au Christ.
  • Le Saint-Esprit fait des merveilles dans l’Église.
  • Est-il venu à toi ce Consolateur ?
  • Dieu sauve le monde par le Saint-Esprit.

Image de couverture : © (Ted/Flickr/CC BY-SA 2.0)

  • ISBN : 978-2-36878-162-3
  • Aperçu en ligne : Extrait ↗
  • Au cas où vous préféreriez acheter ce livre chez un autre libraire, vous pouvez le trouver ici :

Certains articles permettent de découvrir ce livre :

saint Jean d'Avila

Saint Jean d'Avila

Prédicateur apostolique d'Andalousie et auteur, né à Almodóvar del Campo, une petite ville du diocèse de Tolède, Espagne, le 6 janvier 1500 ; mort à Montilla, le 10 mai 1569.

À l'âge de quatorze ans, il est envoyé à l'université de Salamanque pour étudier le droit. Comme il n’aime pas la jurisprudence, il retourna au bout d'un an à la maison de son père, où il passa les trois années suivantes à pratiquer une piété des plus austères.

Sa merveilleuse sainteté impressionna un franciscain de passage à Almodóvar, et sur les conseils du frère, il entreprit l'étude de la philosophie et de la théologie à Alcalá, où il eut la chance d'avoir pour professeur le célèbre dominicain De Soto.

Ses parents moururent alors qu'il était...

Plus d'informations sur Saint Jean d'Avila

Quelques livres disponibles aux Éditions Blanche de Peuterey, sur le même thème :

  • 10 jours pour l'Esprit Saint

    10 jours pour l'Esprit Saint

  • les sept dons du Saint-Esprit

    Des sept dons du Saint Esprit

  • sermons de saint bernard de Clairvaux pour la Pentecôte

    Sermons pour la Pentecôte