Les Editions Blanche de Peuterey

logo Editions Blanche de Peuterey

Edition et vente de livres numériques (ebooks) et de livres papiers.

Je cherche un livre ou un auteur

La communion spirituelle

La communion spirituelle

Vous êtes ici : Accueil boutique / Thèmes / La communion spirituelle

Très ancienne, mais tombée en désuétude à cause de l'accès facile à la communion "matérielle", la communion spirituelle est néanmoins toujours très utile à l'âme, en particulier en période de confinement.

Origine de la communion spirituelle

Nous sommes habitués à communier « matériellement » avec une grande facilité, parfois même tous les jours, pour ceux qui le désirent. Or il n’en a pas toujours été ainsi.

C’est le pape saint Pie X qui encouragea les fidèles à communier le plus souvent possible, et qui publia le décret « Sacra Tridentina, sur la communion fréquente ». (pdf en bas de l'article)

« En réaction au jansénisme », peut-on lire parfois pour expliquer cette décision. Sans plus approfondir, il est facile de comprendre que la mentalité janséniste devait demander pour permettre aux fidèles de communier une impeccabilité parfaite. Si je ne suis pas impeccable (sans péché) je ne peux communier.

Ce qui reste vrai, et dans le décret Sacra Tridentina, saint Pie X le précise : « Bien qu'il soit très désirable que ceux qui usent de la communion fréquente et quotidienne soient exempts de péchés véniels au moins délibérés et qu'ils n'y aient aucune affection, il suffit néanmoins qu'ils n'aient aucune faute mortelle, avec le ferme propos de ne plus pécher à l'avenir. » (Décret Sacra Tridentina)

Car pour le Pape, la communion fréquente agit comme un médicament et une nourriture de l’âme, et fait qu’ « il n'est pas possible que ceux qui communient chaque jour ne se corrigent pas également des péchés véniels et peu à peu de leur affection à ces péchés » (Décret Sacra Tridentina)

Les plus anciens se souviendront de l’expression « faire ses pâques », qui désignait la confession puis la communion le jour de Pâques ou dans l'octave, période à laquelle, selon le droit canon, tout fidèle doit communier.

Dans les siècles antérieurs, seul le confesseur pouvait autoriser la communion. Saint Catherine de Sienne se plaint, dans les « Dialogues », que son confesseur ne l’autorise pas assez souvent, et qu’elle doit attendre deux semaines entre chaque communion.

Communion spirituelle

La communion spirituelle

À défaut de pouvoir communier matériellement, les fidèles étaient encouragés à communier spirituellement. Et c’est ainsi que se sont développés des formules de communion spirituelle.

Ces formules avaient été oubliées, suite à la facilité pour communier matériellement. Certains les utilisaient encore pour se préparer à la communion, ou pour accroitre leur union avec Jésus-Eucharistie.

Avec la pandémie de coronavirus, et les fidèles privés de messes, la communion spirituelle a repris tout son sens et son rôle. Nous recueillons ici quelques formules de communion spirituelle, plus ou moins simples à mémoriser, plus ou moins complètes, mais toutes très utiles.

Communion spirituelle de Saint Josémaria

Parmi les formules de communion spirituelle les plus simples que l’on connaisse, on trouve celle apprise par saint Josémaria Escriva pour sa première communion : 

« Je voudrais, Seigneur, te recevoir, avec la pureté, l’humilité et la dévotion avec lesquelles ta très sainte mère te reçu, avec l’esprit et la ferveur des saints »

Communion spirituelle de saint Padre Pio

« Mon Jésus je crois que vous êtes ici présent dans le Saint-Sacrement. Je vous aime par-dessus toutes choses et je désire ardemment vous recevoir. Mais puisque, en ce moment, je ne peux le faire sacramentellement, venez au moins spirituellement dans mon cœur. Comme si vous y étiez déjà présent, je vous adore et je m’unis entièrement à vous ; ne permettez pas que je me sépare jamais de vous ! »

Communion spirituelle du Cardinal Merry del Val

« À tes pieds, ô mon Jésus, je m’incline et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme dans son néant et Ta sainte présence. Je t’adore dans le Saint Sacrement de ton amour, désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que mon cœur t’offre. En attente du bonheur de la communion sacramentelle, je veux te posséder en esprit. Viens à moi, ô mon Jésus, pour la vie et pour la mort. Que ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et la mort. Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime. Ainsi soit-il. »

Le Pape François utilise ce texte et l'a diffusé au cours de la messe du 19 mars 2020.

Communion spirituelle de saint Alphonse Marie de Liguori

« Mon Jésus, je crois à votre présence dans le Très Saint Sacrement.

Je vous aime plus que toute chose et je désire que vous veniez dans mon âme.

Je ne puis maintenant vous recevoir sacramentellement dans mon Cœur : venez-y au moins spirituellement.

Je vous embrasse comme si vous étiez déjà venu, et je m'unis à vous tout entier.

Ne permettez pas que j'aie jamais le malheur de me séparer de vous.

Pour aller plus loin sur la Communion spirituelle

Quelques articles et références sur la communion spirituelle :

Article (très complet) du dictionnaire de spiritualité sur la Communion spirituelle

Les textes proposés pour la communion spirituelle sont également recueillis dans "Mon livre de prières"

Documents joints

Ces nouvelles vous intéressent ?

Abonnez-vous à notre newsletter !

Dans un strict respect du RGPD, votre adresse électronique ne sera utilisée que pour vous envoyer, environ une fois par mois, une lettre d'information électronique sur les nouveaux livres édités aux Editions Blanche de Peuterey, les articles publiés, les fiches de lectures proposées sur le blog