Les Éditions Blanche de Peuterey

Édition et vente de livres numériques... et de livres papier !

Pie XII

 Pie XII

Présentation

Pie XII, de son vrai nom Eugenio Pacelli, élu pape le 2 mars 1939, mort le 9 octobre 1958.

Eugenio Maria Giuseppe Giovanni Pacelli naît, à Rome, le 2 mars 1876, troisième de quatre enfants. Il est élevé au sein d’une famille profondément chrétienne.
Ayant depuis l’âge de 12 ans caressé le projet de devenir prêtre, il est ordonné, le 2 avril 1899.

Eugenio Pacelli entre, le 2 juin 1901, à la Congrégation des Affaires ecclésiastiques extraordinaires, où il est chargé des relations internationales du Saint-Siège, en qualité de minutante. Il effectue sa première démarche officielle, envoyé par saint Pie X pour porter les condoléances du Saint-Siège au décès de la reine Victoria du Royaume-Uni.

Eugenio Pacelli publie, en 1912, une étude sur La Personnalité et la territorialité des lois, spécialement dans le droit canon, et collabore avec Mgr Gasparri à un livre blanc sur la séparation de l’Église et de l’État en France, pays qu’il a visité, en 1896, en compagnie de Giuseppe Lais, et en 1904, allant ensuite en Belgique.

Le 8 mai 1905, il est nommé prélat domestique de Sa Sainteté. Il est chargé de la Congrégation de Saint-Yves, confrérie d’avocat assurant l’assistance judiciaire des indigents. En 1908, il est légat pontifical au congrès eucharistique international de Londres, où il rencontre Winston Churchill.

En 1911, il est sous-secrétaire aux Affaires ecclésiastiques extraordinaires, et donc directement impliqué dans la diplomatie vaticane, et fait partie de la délégation représentant le Saint-Siège aux cérémonies du couronnement du roi Georges V. En 1912, Pie X le nomme secrétaire adjoint, et, le 1er février 1914, secrétaire aux Affaires extraordinaires. Sa voie semble alors toute tracée. A ce titre, il signe, en 1914, un premier concordat, avec la Serbie, quelques jours avant l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche. Il signera neuf autres concordats dans sa carrière de diplomate.

Le pape Benoît XV, qui succède à Pie X le 3 septembre 1914, maintient Eugenio Pacelli à ce poste. Il aura alors à promouvoir la politique du pape en faveur de la paix pendant la première Guerre mondiale et ses initiatives humanitaires, entre autres, d’essayer de dissuader l’Italie d’entrer en guerre contre les puissances centrales, l’Autriche-Hongrie et l’Allemagne, par crainte d’une révolution communiste à Rome.

Le 20 avril 1917, Eugenio Pacelli est nommé nonce apostolique en Bavière. Le 23 avril, il est nommé évêque in partibus de Sardes, et ordonné évêque, dans la chapelle Sixtine, le 13 mai, jour des apparitions de Fatima.

Pacelli est créé cardinal, avec le titre de cardinal-prêtre de Saints-Jean-et-Paul, et reçoit la barrette le 19 décembre 1929. Le 7 février 1930, Pie XI le nomme Secrétaire d’État, poste où il succède au cardinal Gasparri. Il est nommé archiprêtre de la basilique Saint-Pierre, le 25 mars1930, préfet de la Fabrique de Saint-Pierre, membre de la commission d’interprétation du Code de droit canonique, le 24 mars 1930, de la Commission biblique pontificale, le 27 septembre 1932, de la commission de rédaction du Code oriental, le 16 juillet 1935, camerlingue, le 1er avril 1935.

Le 10 février 1939, Pie XI rendait son âme à Dieu. Eugenio Pacelli est élu pape le 2 mars, jour de ses 63 ans, au troisième tour de scrutin. Il prend alors le nom de Pie XII et pour devise Opus iustitiæ pax, « la paix est l’œuvre de la justice ».

Biographie partielle extraite du livre "Pie XII", de Dominique Le Tourneau

 

Vers d'autres sites

 

Ouvrage(s) de Pie XII édité(s) aux Éditions Blanche de Peuterey

  • Discours aux jeunes époux

    Discours aux jeunes époux

    D'avril 1939 à mai 1943, le pape Pie XII consacrera 79 audiences du mercredi à recevoir des jeunes mariés, et à leur donner des conseils pastoraux. Autant Pie XI rappelait la théorie matrimoniale dans ses encycliques, autant Pie XII apparait comme un pas...

    4.00 €