Aller au contenu

Sainte Angèle de Foligno

Réf.: auteur_116

Auteur

Sainte Angèle de Foligno, mystique italienne de la seconde moitié du 13ème siècle.

Angèle de Foligno est une mystique italienne du XIIIème siècle ; elle est originaire de Foligno, une ville proche d’Assise. On comprend de ce fait que, spontanément, elle prie saint François de l’aider après une confession incomplète et une communion qu’elle qualifie de sacrilège.

Elle découvre alors la voie de la pénitence pour expier ses péchés, et le Christ lui apparaît pour lui faire découvrir la voie de la Croix, voie qu’il a parcouru lui-même par amour des hommes.

Angèle découvre la vie spirituelle. Comme toutes les personnes de son entourage meurent (sa mère, son mari, son fils) elle se retrouve entièrement disponible pour le Christ, et entre dans le Tiers Ordre Franciscain.

Elle meut à l’age de 61 ans.

Elle est née à Foligno en Ombrie, en 1248, d'une riche famille ; elle est morte le 4 janvier 1309.

Mariée très jeune, elle aima le monde et ses plaisirs et, pire encore, oubliant sa dignité et ses devoirs d'épouse et de mère, elle tomba dans le péché et mena une vie désordonnée. Mais Dieu, dans sa miséricorde, lui inspira une profonde douleur pour ses péchés et la conduisit peu à peu au sommet de la perfection et à l'intelligence des mystères les plus profonds.

Angèle a raconté elle-même l'histoire de sa conversion dans son admirable « Livre des Visions et des Instructions », qui contient soixante-dix chapitres, et qui a été écrit sous la dictée d'Angèle par son confesseur franciscain, le Père Arnold de Foligno.

Quelque temps après sa conversion, Angèle s'était placée sous la direction du Père Arnold et avait pris l'habit du Tiers Ordre de Saint François. Au fil du temps, la renommée de sa sainteté rassembla autour d'elle un certain nombre de tertiaires, hommes et femmes, qui s'efforçaient sous sa direction de progresser dans la sainteté.

Plus tard, elle établit à Foligno une communauté de sœurs qui, à la règle du Tiers Ordre, ajoutèrent les trois vœux de religion, sans toutefois se lier à la clôture, afin de pouvoir consacrer leur temps aux œuvres de charité.

Angèle s'éteignit enfin, entourée de ses enfants spirituels. Sa dépouille repose dans l'église de Saint-François à Foligno. De nombreux miracles furent accomplis sur sa tombe et Innocent XII approuva la vénération immémoriale qui lui est portée. Sa fête est célébrée dans l'Ordre le 30 mars.

Livre(s) de Sainte Angèle de Foligno édité(s) aux Éditions Blanche de Peuterey :

  • le livre des visions et des instructions

    Le livre des visions et Instructions